Nos Webradios

Jobs&Musik sur AppleStore

Jobs&Musik Tropicale

Jobs & Musik

Réforme du Code du travail: On vous détaille cinq mesures qui vont bouleverser la vie des salariés




Le gouvernement a dévoilé son jeu. Jeudi 31 août, le Premier ministre et la ministre du Travail ont rendu public les ordonnances qui vont changer le Code du travail et la vie des entreprises. Selon Edouard Philippe, « le droit du travail tel qu’il existe est souvent perçu comme un frein à l’embauche ». La réforme devrait ainsi permettre « de rattraper les années perdues ». Muriel Pénicaud a renchéri, affirmant que les mesures proposées pariaient « sur l’intelligence collective ». Discutées depuis plusieurs mois, les ordonnances, plutôt saluées par le patronat, sont accueillies plus fraîchement par certains syndicats, la CGT en tête. Une manifestation est déjà programmée le 12 septembre. « Il y a des divergences, que nous assumons », a tranché Edouard Philippe. Alors, à quoi faut-il s’attendre ? La négociation sans syndicats dans les petites entreprises Dans les TPE (moins de 11 salariés) et les PME (moins de 50 salariés), il n’y a pas forcément de délégués syndicaux. Sans leur présence, il était impossible, jusqu’à présent, de signer des accords d’entreprise. Désormais, si les syndicats sont absents, le chef d’entreprise pourra directement dialoguer avec un représentant du personnel sur tous les sujets ouverts à la négociation : temps de travail, primes, treizième mois, etc. Et dans les entreprises de moins de 20 salariés, si personne ne veut jouer le rôle du délégué, il pourra même faire valider un accord par référendum (avec une majorité des deux tiers).


NOS PARTENAIRES :

partenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenaire