Nos Webradios

Jobs&Musik sur AppleStore

Jobs&Musik Tropicale

Jobs & Musik

Comment peut-on se former professionnellement ?




Que recouvre le terme formation professionnelle ?

Le Bureau International du Travail donne la définition suivante de la formation professionnelle : « Ensemble des activités visant essentiellement à assurer l'acquisition des capacités pratiques, des connaissances et des attitudes requises pour occuper un emploi. »

La formation concerne trois domaines complémentaires :

Le savoir, c’est à dire la formation à des connaissances générales ou spécialisées. Par exemple se former à la comptabilité générale, apprendre une langue, etc.
Le savoir faire, c’est à dire la formation à l’application pratique des connaissances. Par exemple se former à un logiciel de comptabilité, etc.
Le savoir-être, c'est-à-dire la formation aux comportements et aux attitudes nécessaires ou souhaitables dans l'exercice d'une activité précise. Par exemple, se former à l’animation de réunion, à la prise de parole en public, à l’encadrement d’une équipe.


Ces trois dimensions peuvent être présentes dans une même formation, tout dépend de ses objectifs.

Se tenir informé de l’actualité de la profession et de ses techniques

Avant tout, on peut – on doit ! - se former soi-même via la lecture, la recherche, l'observation, avant d’envisager de suivre des cours dispensés par des organismes. Suivre l’actualité de sa profession et l’évolution de ses techniques est fondamental pour rester à la page et maintenir sa capacité à trouver un emploi. C’est donc la première étape à la notion de formation professionnelle.
Comment procéder ? En lisant les revues et les ouvrages professionnels. A ce sujet, pensez aux newsletters.

Se former le soir via les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication)

Les cours du soir et du samedi sont toujours une excellente solution, si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas prendre sur votre temps de travail. Pour trouver des cours du soir et des formules d’enseignement à distance, commencez par consulter les sites web de ces trois acteurs majeurs : le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers), le CNED (Centre National d'Enseignement à Distance) et les CCI (Chambres de Commerce et d’Industries). En fait les NTIC, autrement dit Internet et les autres solutions informatiques, ont fait évoluer l’enseignement à distance vers le « e-learning », avec la possibilité de télécharger des supports de cours et de communiquer avec les enseignants.

Suivre une formation

On définit trois niveaux de formation : l’initiation (quelques heures à quelques jours) ; la compréhension de la technique (stages de quelques semaines ou mois) et la maîtrise technique ou la qualification (quelques mois à plusieurs années). Si les formations courtes concernent généralement un besoin spécifique (langue, informatique,…), les formations longues visent plus particulièrement les questions d’évolution professionnelle. Une enquête du CNAM établissait en 1999 qu’un tiers des salariés avaient changés d’échelon et/ou étaient devenus cadres après une formation longue.

20 h de formation par an grâce au DIF

La quasi-totalité des salariés en CDI du secteur privé, disposant d’une ancienneté d’au moins un an dans leur entreprise, bénéficient désormais chaque année d’un Droit Individuel à la Formation d’une durée de 20 heures, qui peut être cumulé jusqu’à 120 heures. Le salarié peut disposer de ce capital temps à son initiative avec l’accord de son employeur.

Reprendre ses études

Obtenir un diplôme supérieur à son niveau actuel constitue une excellente formule pour progresser professionnellement. Les écoles et les universités se sont engagées dans la formation continue : possibilité de suivre en auditeur libre les cours, formations à distance, en temps partagé, etc. Les formules sont très nombreuses et sanctionnées par des diplômes. Sachez que certaines formations peuvent être financées dans le cadre de la formation continue si vous êtes salarié. Le plus simple reste de s’adresser au service formation continue de l’organisme que vous avez choisi afin d'étudier avec lui les possibilités de prise en charge.

Faire reconnaître son niveau de compétence avec la VAE

Issue de la loi de modernisation sociale du 17 Janvier 2002, la Validation des Acquis de l’Expérience est un droit inscrit dans le code du travail. Elle permet au salarié de faire reconnaître ses compétences par un diplôme, un titre professionnel ou un certificat de qualification figurant dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles.

Si vous êtes salariés, pensez au CIF

Le CIF, le Congé Individuel de Formation, a pour objet de permettre à tout salarié de suivre, à son initiative, des actions de formation, afin d’accéder à un niveau de qualification supérieur, de changer d’activité ou de profession. Ce congé est ouvert aux salariés des entreprises du secteur privé, quelle que soit la taille de l’entreprise qui les emploie, avec des dispositions particulières pour les intérimaires. Si vous êtes candidat, penchez-vous sans trop attendre sur la question !


NOS PARTENAIRES :

partenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenaire