Nos Webradios

Jobs&Musik sur AppleStore

Jobs&Musik Tropicale

Jobs & Musik

Agriculture : zoom sur les formations en alternance




Souvent boudée par les jeunes, l’agriculture offre pourtant de nombreuses opportunités d’emplois. Depuis quelques années, les études en alternance donnant accès à ses métiers se sont fortement développées. Tour d’horizon des cursus incontournables.
CAPA production agricole

C’est le sésame qui permet à son titulaire de travailler sur une exploitation agricole, qu’elle soit spécialisée dans l’élevage ou la production végétale. De ce fait, « le nombre de jeunes qui empruntent cette voie est significatif par rapport aux autres filières agricoles », note Luc Albert.

L’alternant apprend ainsi à soigner les animaux, à mettre en place les cultures en fonction des sols, des végétaux et des climats, à entretenir une exploitation et le matériel agricoles. Une fois diplômé, il est très prisé par les propriétaires d’exploitations agricoles dont il devient le bras droit. Nombreux sont ceux qui, après avoir travaillé une dizaine d’années au service d’exploitants, décident de se mettre à leur compte en reprenant une exploitation.

Découvrir toutes les formations aux CAPA
CAP conduite et maintenance des matériels agricoles

« L’équipement agricole attire peu, pourtant le marché de l’emploi est très ouvert aux diplômés de cette filière », indique Luc Albert, directeur du CFA du groupe ESA. Les coopératives d'utilisation de matériel agricole (CUMA) embauchent régulièrement ces professionnels pour prendre en charge la réparation de leurs machines, qui restent très coûteuses. Luc Albert confirme : « 5 000 personnes sont recherchées actuellement pour assurer l’entretien et la maintenance des engins agricoles. »

Grâce au dispositif de l’alternance, les élèves disposent d’une formation complète puisque « l’enseignement est très en lien notamment avec l’impact des sols et des différentes cultures sur les machines : les élèves apprennent ainsi à bien les utiliser », ajoute le directeur du CFA.

Découvrir les offres de CAP dans le secteur du matériel agricole
BTS analyse et conduite des systèmes d'exploitation

Depuis quelques années, « c’est devenu le diplôme de ceux qui veulent s’installer, note Luc Albert. Il permet d’acquérir des compétences en matière de gestion et fait référence dans le secteur agricole. » Au programme de ce cursus : tout ce qu’il faut savoir pour diriger une entreprise agricole soit l’agronomie, la comptabilité, le droit… et un minimum de douze semaines au total en entreprise. Si la reprise d’une exploitation est la voie empruntée par le plus grand nombre, le conseil attirent aussi toujours plus de candidats : « dans la production animale, ils sont de plus en plus nombreux à choisir le conseil auprès des éleveurs, pour la vente de produits alimentaires ou encore l’achat d’animaux », illustre Luc Albert.

Comme ce sont des profils pénuriques, ils demeurent très prisés par les recruteurs : « un employeur qui publie une offre d’emploi ne recevra qu’une vingtaine de candidatures de la part de professionnels eux-mêmes déjà en poste », selon le directeur du CFA.

Découvrir les offres de formation pour ce BTS
Licence pro aménagements paysagers

L’aménagement des espaces verts est un secteur qui s’est beaucoup développé : aujourd’hui, il représente entre 70 000 et 80 000 emplois en France. « Il est en constante progression avec 3 000 postes créés chaque année », précise Luc Albert. Les entreprises recherchent des professionnels chargés de l’aménagement des espaces verts qu’ils soient publics ou privés, de la conception à la réalisation.

Les alternants de cette filière apprennent donc à programmer, concevoir, réaliser et gérer l’aménagement d’un paysage pour le mettre en valeur, à choisir les végétaux et les matériaux les plus adaptés.

Découvrir les offres de formations pour cette Licence pro
Ingénieur spécialisé agroalimentaire

Les entreprises du secteur embauchent à tout va. « L’offre de produits a explosé ces dernières années et a beaucoup évolué, d’où un besoin important de personnes pour veiller aux processus de fabrication et répondre aux normes qualité de plus en plus nombreuses », commente Luc Albert. « Les sociétés plébiscitent l’alternance pour se constituer un vivier et renouveler les compétences », précise Jennifer Chevy, chargée des relations extérieures à l’IFRIA de Bretagne.

L’élève ingénieur apprend à maîtriser la transformation des produits agricoles, à appréhender les processus de production, et à coordonner et contrôler la fabrication dans le respect des exigences de qualité et de délai. « C’est un profil très pointu qui exige des compétences à la fois techniques et scientifiques puisqu’on est face à des produits qui évoluent avec le temps », complète Jennifer Chevy.


NOS PARTENAIRES :

partenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenaire