Nos Webradios

Jobs&Musik sur AppleStore

Jobs&Musik Tropicale

Jobs & Musik

Vous êtes ici : Kelformation > Formation initiale > Conseils orientation > Booster son anglais avec un séjour spécial prépa






Les langues vivantes ne sont pas forcément votre priorité pendant l’année ? Attention, beaucoup d’étudiants de prépa manquent de justesse l’école de leur rêve… à cause d’une mauvaise note en anglais. L’été est la bonne période pour se préparer aux concours.

« L’anglais, c’est souvent une matière qu’on néglige, mais qui peut faire la différence au concours », remarque Romain Brugière, étudiant en prépa HEC à Janson de Sailly à Paris. Le jeune homme s’apprête à partir en Espagne pour deux semaines d’entraînement intensif. L’an dernier, juste avant la rentrée, il était à Londres, histoire d’attaquer sa première année de prépa d’un bon pied.

Plusieurs organismes proposent des séjours spécifiques de préparation aux concours des écoles de commerce et d’ingénieur. Au programme : cours de langue 30 heures par semaines, colles et devoirs le soir. Un rythme intensif modelé sur celui de la prépa.


Des séjours pour étudiants bosseurs

« Ces programmes s’adressent aux jeunes bacheliers qui s’apprêtent à entrer en prépas et aux étudiants qui entrent en deuxième année », explique Ghislaine Couronne, directrice commerciale et marketing des organismes Nacel et Club Langues et Civilisations (CLC). Les organismes distinguent les prépas scientifiques et commerciales. Nacel propose également des séjours pour préparer les épreuves d’anglais pour les IEP (Instituts d’Etudes Politiques).


Un prof anglais / Un prof de prépa et des cours en tout petit groupe

Tous les programmes sont divisés en deux parties : renforcement linguistiques et préparation aux concours. Dans la première partie, les étudiants suivent, en petit groupe, des cours d’anglais « classique » avec un professeur anglophone. La seconde partie du séjour est spécifique à la prépa. Les élèves sont pris en charge par un professeur français spécialisé dans les concours d’entrée aux Grandes Ecoles, avec colles et devoirs à la maison… comme au lycée.


Un petit avant-goût de vacances quand même

35 heures de cours par semaine, c’est 7 heures par jours. « On est vraiment dans un objectif de concours, mais il y a toujours une bonne ambiance de travail », confie Ghislaine Couronne. Romain Brugière, qui est parti l’an dernier à Croydon (au sud de Londres) garde un bon souvenir de ses deux semaines intensives : « C’est comme en prépa, si on s’organise, on a le temps de faire autre chose. Il y avait des excursions et on avait quand même l’impression d’être en vacances », se souvient-il.

Ces séjours proposent des destinations assez traditionnelles : Londres, Cambridge ou Dublin pour l’anglais. Barcelone, Grenade ou Salamanque pour l’espagnol. Certains organismes, comme Education First (EF), Nacel et CLC proposent également des séjours à Malte, pour un goût de vacances « un peu plus prononcé » selon la formule de Nenad Djokic, directeur France d’EF.


Combien ça coûte ?

Les tarifs varient en fonction des organismes et des options d’hébergement (en famille, en résidence, en pension complète…) et du mode de transport. Mais il faut compter environ 700€ pour une semaine, autour de 1200€ pour deux semaines et entre 1600 et 2000€ pour un séjour de trois semaines.


NOS PARTENAIRES :

partenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenairepartenaire